Odyssées vers le Sud

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pérou › Pérou Camille

Fil des billets

vendredi 26 octobre 2007

Gringolandia, Ecuador !

Hola amigos ! J ai un peu de temps devant moi pour vous relater mes dernieres peripeties ! c trop bien! alors voila! je suis a Jaen depuis environ une semaine. au programme : chaleur etouffante ou pluie diluvienne, hotel bruyant ou refuge poussiereux, eternel pollo con arroz ou pates bolo, peruviens sympathiques ou machos insupportables, et j en passe et des meilleures! Mes premiers jours ici sont passes tres vites : j ai rencontre Tania, qui s occupe de la coordination des projets ici a Jaen, on a prepare mes sorties sur le terrain ( c tjs le bronx : je sais pas m organiser, je suis indecise et blablabla! ) et puis je suis partie une journee pour Las Juntas, petit pueblo le long d une grand route, envahie par des camions et des camionneurs lourdeaux... c pas le meilleur souvenir que je garderai du Perou. et pourtant, mes enquetes etaient pas forcement faciles a faire ( j aimerais bien vous y voir, moi, a interroger des paysans en espagnol sur un sujet que vous ne maitrisez pas encore !!! ben tiens! ) mais tout compte fait, ce sont les mauvais souvenirs qui s effacent au profit des meilleurs: Las Juntas reste un pueblo situe ds une region magnifique ou pullulent les rizieres et les bananiers ! on se croirait presque en Asie tiens ! et puis, grace a une ou deux rencontres sympathiques, la vie reprend des couleurs et le moral remonte en fleche. Et puis, ben j ai pris des vacances ! (trop trop gai les vacances) Isa et Ombeline partaient pour l Ecuador alors j ai decide d aller les y rejoindre ! Et j ai franchement bien fait !

Lire la suite...

mercredi 17 octobre 2007

Jaen et l'aventure ...

Quelques nouvelles en vitesse : on va voir si je suis capable d'écrire un billet qui fait moins de cinq pages :D

Lire la suite...

jeudi 11 octobre 2007

Histoires de campo

Cette fois, ça y est ! j’ai un peu plus de temps pour vous raconter comment ça se passe ici …

Tout d’abord, je voulais vous dire merci pour tous vos mails ! j’ai pas pu répondre à tous mais ça m’a vmt fait super plaisir ! ça fait du bien de recevoir des nouvelles de chez soi ! (continuez comme ça ! : ) Et d’ailleurs, pour ceux qui veulent m’écrire (on sait jamais hein !) y’a moyen ! vous pouvez écrire à l’ONG à Lima. Pamela qui travaille là bas m’envoie le courrier à Cajamarca ou Jaen (les deux villes où je travaille) Voici l’adresse :

ITDG – Soluciones Prácticas Pamela ALVAREZ (por Camille GALLEE) Av. Jorge Chavez 275 MIRAFLORES Apartado Postal 18-0620 Lima 18 PERU

Et j’ai aussi un celular pour les urgences (me faites pas des blagues stupides hein !) +51 1 90 83 10 73

Mes premiers jours à Lima me paressent super super loin ! comme à des années lumières de ce que je vis ici ! Cajamarca est tellement différente de Lima ! Ici, le ciel est bleu (enfin, ça c’était en arrivant, pcq mtn, y’a la pluie qui commence… alors, ça s’alterne : sol – lluvia – sol – lluvia …) et, chose curieuse, même si on est en montagne (2700m de altura !), il fait plus chaud qu’à Lima ! Trop la classe ! (enfin, je pousse quand même pas jusqu’à me mettre en t-shirt, faut pas exagerer ! quoique le midi, parfois ça tape dur …)

Et puis, à Lima est tellement occidentalisée que pour finir, j’étais pas si dépaysée que ça ! en tout cas dans les quartiers où j’allais : des énormes super-marchés, des riches, des clochards, du stress, des gens en costard-cravate, des banques, des cinémas, des théâtres (et pas mal, d’ailleurs ! enfin … quand on s’y endort pas … mais j’avais une excuse hein ! j’étais encore sous l’effet du décalage horaire !), des restaurants, de la pollution, du bruit, …

C’est d’ailleurs peut-être ce qui la différencie le plus des grandes villes occidentales : dans le sud, quand y’a du bruit et de la contaminacion – comme ils disent ici – c’est puissance dix ! parce que les conducteurs de taxi, de combis (minibus déglingués) et autres, au lieu de freiner à l’arrivée d’un carrefour, ils klaxonnent pour prévenir qu’ils arrivent pour que les autres leur cèdent le passage ! où encore, pour proposer à un passant de le prendre, le taxista klaxonne ! et puis parfois, ils klaxonnent sans raison ! je vous jure ! pas plus tard qu’avant-hier, je suis rentrée en taxi et le gars klaxonnait tranquillement, j’chais pas moi, pcq y’avait un chien ou une chica sur le trottoir ! hallucinant ! j’avoue que je ne m’y suis pas encore fait … Quant à la pollution, pareil ! La fumée qui sort des pots d’échappement des voitures est plus noire que ma cheminée ! Dégueu ! et le pire c’est que tu respires ça sans arrêt ! Beuark ! Et ça, c’est valable pour toutes les villes du Sud ! En venant à Cajamarca, j’ai quitté le ciel gris et le côté occidental de Lima mais j’ai pas quitté le bruit et la pollution !

M’enfin, c’est quand même pas pour vous parler de ça que je vous écrit !

Lire la suite...

vendredi 28 septembre 2007

Des odeurs de poulet rôti!

Hola amigos ! Hace un largo tiempo que no he escribido !!! Le truc, c’est que j’ai pas mille temps pour écrire maintenant : ce soir, on sort avec les gens d’ITDG (trop bien, on va manger dans une polleria – une pouleterie si vous préférez – pour manger du poulet rôti avec des frites et une bière ! hier, j’ai mangé ça, et j’crois que je mangerais bien ça tous les jours, pcq franchement, le poulet ou poisson fris con arroz (avec du riz !) j’en peux plus !! ils mettent du riz et des pdt partout ici ! c’est infernal ! et alors, les légumes, j’sais pas où ils passent ! y’en a plein dans la rue, mais jamais ds les assiettes ! les légumes, c’est les pommes de terres ! bizarre, non ?) Donc voilà ! tout ça pour dire que j’vais pas me lancer dans une explication détaillée de ma vie cajamarquinaise maintenant ! je vous envoie plutôt le mail que j’avais envoyé à mis padres les premiers à cajamarca. Ce week end, je vais m’y mettre un peu plus ! et qui sait, peut être que vous aurez encore des nouvelles la semaine prochaine !

Lire la suite...

mardi 11 septembre 2007

Llegada en Perú !

Holà mis amigos!

Comme promis, voici les premières impressions de mes aventures au Pérou! Tout d'abord, il y a eu toutes ces semaines de préparatifs, de stress pour etre sur que tout sera pret à temps, que je pourrais tout mettre dans mes sacs (et que je pourrais les porter sans m'écrouler aussi ...) et pouis, il y a eu tous ces adieux aux amis (merci d'ailleurs à ceux qui sont venus le 31 ! ça restera un super bon souvenir et j'y penserai quand je déprimerai dans ma solitude péruvienne! ;) et à la famille (más dificil! madre de dios!) et à Jérémie ... mais bon! ça on n'en parle pas! je ne pars que cuatro meses y media! no voy deprimir! 

Et donc, me voilà partie par ce beau dimanche matin de septembre pour l'Eldorado péruvien! les adieux à l'aéroport, c'est jamais gai! mais en même temps, une fois qu'on se retrouve de l'autre coté de la porte de contrôle, c'est tout un monde qu'on quitte pour un avenir inconnu et ça, c'est plutot excitant! et puis, en fait, on n'a pas trop le temps de penser à ce qui se passait! mon vol jusque madrid s'est très bien passé, le vol n'était pas complet donc j'ai eu de la place para dormir! 

A madrid , le temps était un peu plus long mais j'ai potassé un peu mon espanol! et puis je suis montée dans l'énooorme avion qui m'emmenait dans l'Eldorado ! et là, tout a commencé à etre bizarre (qué raro!) : j'ai d'abord changé trois fois de compañera de asiento (collègue de siège ...) pour finalement tomber sur Sonia de Swain : une Grande Dame péruvienne avec un bras cassé! hihi ! au début, je me suis dit : qué mierda! 12 heures avec une pète-cul! hé bien encore une fois, les apparences m'ont trompées : Sonia parlait très bien français pcq, bien qu'elle soit né à Miraflores (attention à Miraflores, pas à Lima, c'est pas la meme chose hein! - meme si pour moi, Miraflores est un quartier de Lima ... ), elle habite à Genève en Suisse (la claaaaaaasssss) et malgré un petit air pimbeche au debut, elle s'est averee muy simpatica! on a donc bcp parlé pdt ce vol! c'était vraiment très chouette! et finalamente, ces douze heures ont passé assez vite (sauf les 2heures de la fin et surtout la dernière : l'avion nous secouait bcp trop alors qu'ils nous demandaient de déjà remplir les papiers pour la douane et l'immigration et qu'on doit lire des trucs chiants en espagnol/anglais en très très petits qu'on ne sait pas c'qui faut répondre et j'ai bien failli etre malade! mais heureusement, ma maman m'a appris à me tenir et mon papa m'a appris à respirer! ; ) voilà pour le vol !

A l'aeropuerto, on a attendu nos bagages, ac Sonia, et puis on s'est séparées pcq sa famille était là et que mi taxista tambien! Marco Antonio (qui travaille comme taximan pour ITDG depuis 5 años) m'a donc conduit à mi hostal en me chantant l'hymne nacional del Peru (au début, je croyais qu'il me faisait une blague attrape-turistas et qu'il me chantait l'hymne belge : ça se ressemble vmt bcp - enfin, pour une ignarde como yo!) arrivés à l'hostal, j'ai commencé à me dire que j'aurais pê mieux fait de choisir l'autre hotel : Marco m'a fait payé 13 dollares (ben oui, pour moi, trece (13) et tres, ça se ressemble bcp! alors al aeropuerto j'ai dis "si si no problema!" ) (meme si pour finir, Isabelle m'a dit que c t pas si cher que ça) et pire: no luz! pas de lumière dans tout le quartier! no electricidad! qué mal! du coup, j'ai fait la connaissance (muy rapido!) de mes hotes (Gian et Christian) y de mi dormitorio à la lumière d'une pauvre bougie! et puis, ils m'ont planté dans ma chambre ac la bougie dans la main (j'ai eu l'air fine : j'étais completely lost et j'avais meme pas un bougeoir donc je savais meme pas poser la bougie pour ouvrir un sac ou me poser! imaginez moi tourner en rond ds une pièce inconnue à la lumière d'une bougie en regardant d'un air hagard mes sacs! hihi! bon evidemment, mon côté blonde estupida s'est vite estompé : j'ai été demandé un bougoir, j'ai vérifié si y'avait pas de bêbêtes (pour ça, 10/10!), j'ai éparpillé mes sacs par terre et j'ai commencé à me sentir un peu plus à mon aise!) puis je suis descendue pour demander si on pouvait me réveiller le lendemain et c'est là que j'ai rencontré Annabel, une Anglaise qui va travailler comme moi à Cajamarca (Pamela Alvarez, l'assistante de mon maitre de stage Javier Coello m'avait prévenue qu'elle serait à l'auberge). là dessus, j'ai été me pieuter : il devait etre 20h heure locale mais j'étais sur les genoux avec le décalage horaire et toutes ces émotions de voyage!

Et donc, hier matin (après m'être levée vers 4h du matin heure heure locale (mais 11h pour vous!), avoir rangé tout mes brols que j'avais éparpillé - la luz était revenue!- et essayé en vain de me connecter à internet et puis mêtre rendormie) j'ai été à l'ONG ac Annabel et Jorge, un espanol de Barcelona, pour remplir des papiers, m'entendre dire par Javier qu'ils avaient un gros travail à finir ajd et qu'on se reunirait plutot demain, visiter plein de bureaux, rencontrer plein de gens (en espagnol!) et donc rien comprendre à ce que les gens disent (faire la blonde potiche et sourire betement quoi!), recevoir la informacion sobre la ONG (une espèce de présentation du boulot de l'ONG pour Annabel, moi et deux autres péruviennes qui commencaient leur travail à ITDG - un condensé d'ennui : j'ai fait plein d'effort pour bien me tenir, je te rassure maman! ; ) et puis, j'ai retrouvé Isabelle (le meilleur moment de ma journée! ) et j'ai pour finir été me balader avec elle et Fonchy, un ami péruvien qu'elle a rencontré en Belgique, dans la Fonchy Mobile, une extraordinaire coccinelle orange-rouge-vermillon (y'en a des tonnes au Pérou! je suis au paradis des coccinelles! alegria!) pour terminer dans une gargote chino-péruvienne pour manger des spécialités de la cuisine chinoise adaptée à la sauce péruvienne! qué rico! deliciosa! puis je suis retournée à l'ONG (oups! il était déjà 16h30!) et là, j'ai quitté Isabelle et Fonchy pour retrouver Annabel! comme elle allait encore travailler tard ac Javier, je suis rentrée toute seule comme une grande jusqu'à l'hostal. en passant je suis passée par un supermercado ! rien à envier à leurs compères occidentaux: ils ont mille sortes de shampooing, de chips, de biscuit, de jouets, de tout ce qu'on veut! l'hypra consommation occidentale! hé bien, vous savez quoi? ça m'a rassuré! j'avais besoin juste de quoi manger pour ce soir mais je suis passée par tous les rayons : ils ont tout! tout ce qui est importé coute aussi cher qu'ici (enfin qu'en Belgique plutot) mais ils ont tout (ou presque!) (enfin, ils ont quand meme de l'évian et du Coeur de Lion!) et ça avait je ne sais pas quoi de rassurant de savoir qu'au moins une partie de la population (les ricos evidemment! ) vivaient comme moi en Belgique et que donc, j'étais pas si dépaysée que ça! parce que dehors, on a beau faire, ça a beau etre super occidentalisé Lima, on sent qd meme la pauvreté, ça sent la ville du Sud. 

Je ne sais pas comment décrire : l'odeur y est bizarre: tous les gaz d'échappement joints à l'odeur de la mer, de la pluie, de la poussière, .... je ne sais pas dire, mais il y a une puanteur âcre de pots d'échappements mais en meme temps qqch de doucâtre dans l'odeur de Lima, je crois que c'est une odeur typique du sud. j'ai déjà senti ça mais je ne me rappelle plus où... peut etre au Maroc... sinon, c'est une ville propre (pas de déchets par terre, en tout cas à Miraflores et les autres quartiers más ricos où j'ai été me balader ac Isa et Fonchy et où je vis et travaille) mais en meme temps, c'est sale (peut etre la poussière, qui rend les murs sales, meme si l'air est très humide à cause de la mer et de la pluie) et puis, c'est moche, bruyant et pollué (enfin, surtout sur les grandes artères)! ça sent la gasoline (l'essence) comme au Maroc : la pollution des vieux moteurs, des vieilles voitures et .... beuark! c'est tout compte fait pas très gai de se balader à lima à pied! j'ai hate d'etre à Cajamarca a l'air pur de la montagne! mais faut pas dramatiser hein! je me plait plutot bien ici! 

Je peux pas dire que c'est le pied (hay no sol! il n'y a pas de soleil! pire qu'en Belgique pcq en plus il fait super froid : l'humidité de la pluie nous rentre partout dans le corps et nous glace de partout) mais je n'ai pas encore eu le temps de m'ennuyer, et puis, je ne suis pas toute seule! j'ai déjà quatre numeros à appeler si besoin est! muy bien! et puis, il y a Annabel ici (muy simpatica! en mas : habla un poco frances!) ( très sympa! en plus elle parle un peu francais - pour les incultes! hihi) et Isa qui part demain à Cajamarca mais que je retrouverai bientot ac le plus grand plaisir! et puis, il y a tous les e-mails que vous allez m'envoyer pour me tenir au courant de votre petite vie en Belgique, de ce qui s'y passe, de vos aventures à vous, etc! pour ce qui est de la poste, je vais me renseigner pour savoir où je dormirais à Cajamarca et s'il y a moyen d'envoyer le courrier à une poste restante. mais je vous préviens : ça prend deux semaines pour arriver à Lima! et je ne sais pas combien de temps pour aller à Cajamarca! buena suerte! hihi

besos a todos, amigos! hasta pronto!

Camila