Léon Tillieux sur les traces de Mandela

    article rédigé par Freddy Gillain, correspondant du quotidien Vers l'Avenir (19-12-2014)

Beaucoup de monde, à Gesves, pour célébrer le premier anniversaire de la mort de Mandela et le départ pour l’Afrique du Sud de Léon Tillieux.

Vers l'Avenir 14-12-2014    P1010219bb.JPG

La cérémonie a été lancée par la Maison de la laïcité de Gesves (MSG), associée à Entraide et Fraternité. Le président de la MLG André Verlaine a rappelé les valeurs que défendait Mandela, son combat pour la liberté, la justice, l’égalité et son engagement pour les droits de l’homme et des peuples. La deuxième raison de ce rassemblement est le soutien au projet de Léon Tillieux qui va relier Kigali, capitale du Rwanda, à Kunu, en Afrique du Sud, où repose Nelson Mandela. Deux pays, deux drames, le génocide et l’apartheid.

Hélène Pastoors, d’Ohey, qui a été militante engagée à l’ANC, le parti de Mandela, a expliqué que celui-ci avait toujours voulu défendre l’unité et la libération de son peuple, au-delà des différences de races et de religions.

Jacques Briard, un des responsables d’Entraide et Fraternité, a rappelé ses deux rencontres avec Mandela. Ces combats contre l’apartheid ont été possibles entre autres grâce à des personnalités comme Paulette Pierson-Mathy, professeur de droit international à l’ULBPierre Galand, alors secrétaire général d’Oxfam, ou le pasteur Reynders et des membres de la communauté juive, rescapés des camps nazis. Jacques Briard s’est dit enrichi par les contacts qu’il a eus en Afrique.  Il a souhaité à Léon Tillieux de rencontrer des gens remarquables dans les pays d’Afrique qu’il va traverser.

Un symbole

Nelson MandelaMaud Plumier, d’Entraide et Fraternité, a rappelé les missions de cet organisme: financer des programmes d’action et des projets de développement dans une dizaine de pays, sensibiliser et éduquer le grand public à la solidarité internationale et interpeller les décideurs politiques et économiques. Elle a décrit les deux associations que Léon Tillieux va visiter, l’Association pour la promotion du jumelage et de l’amitié entre les peuples, au Rwanda, et l’Organisation d’appui à l’autopromotion, au Burundi.

Après la traversée des Andes à vélo, après l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Sud, Léon Tillieux va se lancer à la découverte de ce continent qu’est l’Afrique, en intitulant son voyage  « On the road again with Nelson Mandela »Il a épinglé les problèmes et les défis de l’Afrique, en particulier sur le plan du respect des droits humains.

P1010223b.JPG

Lors de ce voyage qui se terminera sur la tombe de Mandela, il rencontrera les habitants, «afin qu’ils deviennent acteurs de leur propre développement.»  Et de conclure: «Le chemin vers la liberté initié par Mandela est indissociable de ces chemins encore plus longs que sont les chemins vers la justice et la démocratie.»

Danielle Pierre (photo à droite) a récité le poème "Invictus" si cher à Nelson Mandela dans la prison de "Robben Island".

Les participants ont remis un caillou que Léon Tillieux déposera sur la tombe de Mandela.


La Transafrica sur RCF  en 106.8 FM à Namur ou 105.4 à Bastogne

Si vous souhaitez réécouter en podcast l'enregistrement de Marcienne Greindl sur la Radio RCF de Namur, branchez-vous  sur le site www.rcfsudbelgique.be et cliquez sur l'icône où apparait une photo de la Transandine 2013.